Criminologie: que peut-on faire avec le diplôme?

La criminologie est une science empirique et interdisciplinaire qui vise à étudier et à analyser le délinquant, le crime, la criminalité, le contrôle social lié au crime, sans laisser la victime de côté. En plus, tout cela est fait dans une perspective juridique, psychologique, entre autres, ce qui permet d’expliquer de manière plus fiable pourquoi les actes violents se produisent et comment les prévenir.

Les criminologues étudient et analysent la délinquance comme un phénomène, le délit comme un fait, le délinquant et la victime comme des acteurs concernés et les moyens de contrôle social formel et informel comme méthode d’influencer la délinquance et ses acteurs.

En Espagne, la criminologie est une science encore en expansion. La population en général est très mal informée sur le travail du criminologue et a donc tendance à penser que la criminologie est ce que l’on voit dans les films et les séries télévisées, confondant souvent la criminologie avec la criminalistique, qui est l’étude et l’analyse médico-légale de la scène de crime et de tout ce qui l’entoure.

Aujourd’hui, et grâce au travail de nombreux professionnels de la criminologie, ce diplôme est devenu l’un des plus recherchés dans les universités. Malgré cela, beaucoup d’étudiants commencent le diplôme sans vraiment comprendre de quoi il s’agit ou quelles sont les possibilités professionnelles dont ils peuvent bénéficier une fois leur diplôme obtenu.

Malgré ce manque de connaissance, la criminologie présente en 2019 un taux de chômage de 4.8%, soit 3.2 points de moins que le taux de chômage moyen, ce qui la place parmi les carrières qui présentent le moins de chômage.

La plupart d’étudiants qui commencent les études de Criminologie pensent que ne pourront bénéficier d’une libération professionnelle que dans les forces de sécurité de l’État ou dans les établissements pénitentiaires. Ce n’est pas entièrement faux, mais voici une liste des différentes possibilités professionnelles offertes aux criminologues, que ce soit dans le secteur privé ou public.

En ce qui concerne le secteur privé, les possibilités de carrière disponibles sont les suivantes:

  • La gestion de la sécurité de toute entreprise, en concevant les politiques et les protocoles de prévention, d’investigation des risques et des menaces, ainsi que sa gestion au cas où l’un d’entre eux se produirait. Les connaissances des criminologues en matière de responsabilité pénale des personnes morales, il est nécessaire de les impliquer dans la prévention de la criminalité économique des entreprises, la conception de la conformité des entreprises et la gestion des services de sécurité interne. Pour vous consacrer à la gestion de la sécurité, vous devez disposer d’une carte d’identité professionnelle (TIP) qui vous permet de travailler en tant que directeur de la sécurité, ce que vous obtenez en portant le titre de directeur de la sécurité.
  • Technicien de sécurité : professionnel spécialisé dans l’analyse et l’étude des risques et des menaces au sein d’un département de sécurité, chargé d’exécuter le plan de sécurité défini pour l’organisation.
  • Détective privé : professionnel spécialisé dans l’obtention, l’investigation et le suivi de conduites, pour la plupart criminelles, tant pour des individus que pour des organisations. Pour travailler comme détective privé, il est également nécessaire de posséder le TIP, qui s’obtient en étudiant le titre approprié de détective privé.
  • Analyste du renseignement : professionnel spécialisé dans l’analyse des risques et des menaces qui affectent la sécurité, obtenant des informations à la fois de sources humaines et de sources ouvertes (OSINT).
  • Consultant : qu’il s’agisse de sécurité, de cybercriminalité, de droit, etc., les connaissances du criminologue en matière de droit et de sécurité constituent une valeur ajoutée afin de détecter tout danger.
  • Enquêteur-scientifique professeur : en lien avec une université, une association, une association professionnelle ou des centres d’études, menant des enquêtes criminologiques qui augmentent les connaissances existantes dans le domaine.

En ce qui concerne le secteur public, les possibilités de carrière disponibles sont les suivantes :

  • Forces de sécurité de l’État.
  • Travailleurs sociaux, éducateurs ou médiateurs.
  • Le ministère public : dans la phase d’enquête et d’éducation.
  • Ministère de la justice : Aussi bien dans la phase d’enquête que dans la phase d’exécution pénale ou de surveillance des prisons. Dans l’administration de la justice et l’attention portée aux victimes et aux mineurs, on peut mettre en avant les conseils professionnels, les rapports de victimologie, la médiation et la conciliation, l’exécution et le contrôle des mesures, etc. le criminologue serait également formé à la préparation de rapports d’expertise destinés à être utilisés comme preuves documentaires dans les procédures judiciaires.
  • Prisons : dans les enquêtes sur les comportements criminels, ainsi que dans les commissions de traitement qui permettent l’évaluation constante du degré de resocialisation, de réinsertion ou de possibilité de récidive de chaque prisonnier. En ce qui concerne la préparation des rapports et en agissant comme spécialiste dans les commissions et les équipes techniques, dans la surveillance et les mesures pénales alternatives.
  • Partis politiques : défense des politiques et mesures proposées par chaque formation politique dans tout domaine lié à la politique dans tout domaine lié à la politique pénale, aux affaires intérieures, à la justice et aux services sociaux.

Bibliographie:

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp